Nadim M.

Doktor K.

L’histoire d’une demande de visa pour aller en Tunisie

Visa policy of Tunisia (Wikipedia, 2016)

English

Plusieurs Tunisiens savent comment cela peut être pénible pour eux de voyager en Europe ou ailleurs lorsqu’ils ont besoin de demander un visa. Mais l’histoire dans le sens inverse est peu connue; la plupart de ceux qui viennent en Tunisie le font sans visa. Voici la traduction de l’anglais du texte d’une lettre qui a été envoyée à l’Ambassadeur de la Tunisie au Royaume-Uni. Il s’agit d’un ami qui a demandé un visa pour visiter la Tunisie.

À l’Ambassade de la Tunisie à Londres
Embassy of Tunisia, 29 Prince’s Gate
London SW7 1QG – UK

Berlin, le 29 novembre 2016

À son Excellence, l’Ambassadeur de la Tunisie au Royaume-Uni,

Objet : La procédure de Visa pour entrer en Tunisie

Monsieur l’Ambassadeur,

Je vous écris cette lettre en tant que citoyen tunisien, un penseur et un écrivain, mais aussi un professionnel du tourisme et des affaires qui a essayé d’apporter à la Tunisie des touristes et du développement économique depuis 2011.

Mon ami Shoaib Khan est un citoyen pakistanais que j’ai rencontré au Canada il y a quelques années. Il travaille depuis plusieurs années dans le domaine de la finance et l’audit comptable. Il a travaillé entre autres aux États-Unis et pour les 3 dernières années au Royaume-Uni, plus précisément dans la région de Londres actuellement.
Shoaib est un grand voyageur, une personne très ouverte d’esprit, éduquée et curieuse. Il a voyagé dans plus de 60 pays autour du monde.

1ère demande de Visa pour aller en Tunisie :

En 2014, Shoaib a envoyé sa première demande de visa à l’Ambassade de la Tunisie à Londres. 30£ de frais de visa et 15£ de frais adjacents. Il a attendu quelques semaines et il a ensuite appelé l’Ambassade. Ils lui ont dit de rappeler dans une semaine. Après une semaine, il les a rappelé, et ils lui ont redit de rappeler encore dans une semaine. Et ainsi de suite… Après plusieurs mois, la dame de l’Ambassade lui a dit au téléphone qu’il serait préférable qu’il fasse sa demande de nouveau.

2ème demande de visa pour aller en Tunisie :

Shoaib a pensé que sa première demande s’était peut-être perdue à travers la paperasse administrative. Il a donc envoyé une nouvelle demande en 2016. Comme d’habitude, il a fourni tous les documents nécessaires incluant une réservation d’hôtel en Tunisie. Il a aussi envoyé par la poste une enveloppe prépayée pour le renvoi de son passeport. Comme pour la première demande, il a aussi payé les 30£ de frais de visa et les 15£ de frais de poste et autres.

Après un certain temps, il a reçu cette enveloppe prépayée avec son passeport dedans, rien de plus. Il a ouvert son passeport et l’a examiné page par page essayant de trouver le visa. Rien. Il a pensé qu’ils auraient peut-être oublié de mettre l’étampe du visa car il n’y avait aucune lettre ni rien qui disait que la demande de visa ait été refusée.

Il a donc appelé l’Ambassade de nouveau. Cette fois-ci, il a eu plus de chance. Une dame à l’Ambassade lui a dit que sa demande de visa a été refusée. Elle lui a confirmé qu’il a bien fourni tous les documents nécessaires mais que le refus est venu du Ministère en Tunisie et qu’ils en ignoraient la raison. La dame s’appelle Monia.

Chaque pays a le doit de refuser l’entrée sur son territoire à un étranger et sans donner de raison particulière. Ceci n’est pas l’objet de cette lettre.

Je voulais vous demander si les procédures de refus de visa ont été dans ce cas-ci respectées ? Y a-t-il une procédure à l’Ambassade qui dit que pour refuser le visa à quelqu’un, alors il faut le laisser attendre plusieurs mois tout en lui demandant de rappeler chaque semaine ? Et ensuite de lui demander d’envoyer sa demande de nouveau ?

En ce qui concerne la deuxième demande, y a-t-il une procédure au sein de l’Ambassade qui dit que pour refuser le visa à quelqu’un, alors il faut lui renvoyer son passeport sans aucune note écrite ?

Ma dernière question est :

  • Si telles sont les procédures, comment s’intègrent-elles avec la politique générale du gouvernement qui veut promouvoir la Tunisie, développer son économie et son tourisme ?
  • Si telles ne sont pas les procédures, qui est responsable de ce non-respect de la procédure de refus de visa et pourquoi ?

Une copie de cette lettre sera envoyée au Ministre des Affaires Étrangères en Tunisie et à toute autre personne qui pourra nous aider à répondre à ces questions importantes.

Ces questions sont importantes pour le futur de notre pays, notre économie, notre image internationale, notre tourisme et nos valeurs.

Le cas de Shoaib en lui-même n’est pas important du tout. Il m’a dit “ce n’est pas la fin du monde”, et il est allé passer ses vacances en Tanzanie.

Une réponse à propos de cette situation serait grandement appréciée.
Je vous remercie en avance pour l’attention que vous y porteriez.

Cordialement,

نديم الحاج فرج
www.nadim-m.com
nadim.qc@gmail.com

Advertisements
%d bloggers like this: